Comment prendre la pilule contraceptive ?

En France, 43,4% des femmes sous contraception prennent la pilules d’après une enquête réalisée en 2013 par l’Institut National d’Etudes Démographiques. Cependant, le pourcentage d’utilisatrices de la pilule contraceptive est passé à 36,5% en 2016 d’après de nouveaux chiffres publiés par Baromètre Santé 2016. Ce recul de l’utilisation de la pilule qu’on observe notamment chez les femmes situées dans la tranche d’âge de 20 à 29 ans n’empêche pas, en revanche, son classement comme la méthode contraceptive la plus populaire en France.

Généralités sur la pilule contraceptive

La contraception : c’est quoi ?

Les pilules combinées actuelles possèdent 3 mécanismes d'action principaux : bloquer l'ovulation dans les ovaires, modifier l'endomètre de manière à ce qu'il devienne moins accueillant pour la nidation d'un œuf fécondé et enfin épaissir la glaire cervicale pour empêcher les spermatozoïdes de traverser le col de l'utérus.Il existe de nombreux méthodes contraceptives. On peut citer : le patch contraceptif, l’implant contraceptif, le diaphragme, la cape cervicale, l’anneau vaginal, le préservatif féminin, le préservatif masculin, les progestatifs injectables, les méthodes de stérilisation à visée contraceptive, les spermicides, le dispositif intra-utérin (DIU), la contraception d'urgence et la pilule contraceptive.

Les différents types de pilules et leur mode de fonctionnement

Les pilules combinées encore appelées pilules œstro-progestatives sont à distinguer des pilules progestatives :


Les pilules progestatives

Elles contiennent une seule hormone, progestative. Les pilules sont à prendre de façon continue sans observation d’une période d’arrêt. Elles comprennent 28 comprimés et leur capacité d’action est sur la glaire cervicale. Également dénommées « micropilules », les pilules progestatives contiennent une faible dose de progestatif et semblent plus adaptées aux femmes pour lesquelles les œstrogènes sont contre-indiquées.


Les pilules combinées

Elles sont encore appelées pilules œstro-progestatives et associent deux hormones de synthèse qui proviennent de la progestérone et de l'œstradiol. La plaquette comporte 21 comprimés puis une pause de 7 jours doit s'effectuer. Les pilules combinées agissent par une rétroaction négative c’est-à-dire qu’elles favorisent une faible sécrétion des hormones FSH et LH. Dès lors, les follicules ovariens ne s'accroissent plus empêchant ainsi toute ovulation.De façon récapitulative, trois différents mécanismes d’action des pilules peuvent être distingués :

Quand commencer à prendre la pilule ?

Si c’est la première fois que vous prenez la pilule, tenez compte de votre cycle menstruel. Commencez en même temps que vos règles c’est-à-dire le même jour où vous avez eu vos premiers saignements. Il est important de noter ce premier jour. Il faut ensuite s’appliquer à prendre un comprimé par jour. Prenez vos pilules à des heures régulières. Certaines pilules peuvent être prises avec un retard moyen de 12h de temps. Mais il est important de vérifier cette possibilité qui devrait figurer sur la notice. La protection commence à partir de la prise du premier comprimé pour le cas des pilules œstro-progestatives. Les pilules progestatives sont spontanément moins efficaces car leur protection ne débute qu’à partir de la prise du 7e comprimé.

Plusieurs astuces permettent de ne pas oublier la prise de vos pilules. Il est notamment recommandé de choisir, par exemple, une heure-repère comme le soir avant de s’endormir, le matin dès le réveil avant de descendre du lit, avant de se doucher, juste après s’être brossé les dents, en même temps que votre petit déjeuner, etc. Vous pouvez déposer, par exemple, votre plaquette à côté d’un objet que vous utilisez à des moments fixes. Cependant, le réglage d’un rappel avec sonnerie sur votre smartphone est un moyen efficace pour ne pas oublier de prendre votre pilule quotidiennement.

Une fois la première plaquette terminée, il est recommandé de commencer la deuxième (peu importent les cas). Le début de la prise de cette nouvelle plaquette devrait coïncider avec le jour où vous aviez commencé par prendre la première. Par exemple, si vous aviez commencé la première plaquette, un vendredi, elle devrait se terminer un jeudi vous contraignant à débuter une nouvelle plaquette un autre vendredi.

Comment gérer les cas d’oubli ?

Si vous ratez la prise de votre comprimé, ne paniquez point. Voici ce qu’il faut faire : prenez la pilule oubliée dès que vous vous en rappelez. Ensuite, reprenez le rythme de prise normal. Vous pouvez aussi vous référer à la notice contenue dans la boîte. Certaines pilules admettent un retard de 3h, d’autres 12h et d’autres encore 24h. Au cas où ce délai aurait été dépassé, il est recommandé d’utiliser un autre moyen de contraception comme le préservatif jusqu’au 7e jour après la reprise normale de vos pilules. 

Pour les plaquettes contenant 21 comprimés, il faudra une pause de 7 jours qui court du 22e au 28e jour avant le début de la prise d’une nouvelle plaquette (les règles arriveront pendant cette pause). Par contre, les plaquettes de 28 comprimés devront être prises de façon ininterrompue même au cours des règles.

Il est possible de passer d’un type de pilule à un autre. Veuillez pour cela consulter la notice pour identifier la pilule adéquate et parlez en avec un professionel de santé (pharmacien, sage-femme, médecin généraliste). 

La possibilité d’un quick start 

Il s’agit d’une méthode qui permet de commencer la prise de sa pilules à n’importe quel autre jour que celui de ses règles comme normalement indiqué. Pour le faire, il est important d’avoir l’avis d’un spécialiste. Il est également recommandé de faire un test de grossesse afin de s’assurer qu’une grossesse n’est pas présente. Par ailleurs, la pilule ne sera efficace qu’à partir du 7e jour après la première prise. Il est donc vivement conseillé d’utiliser un préservatif pendant cette période. De façon générale, le quick start est envisagé lorsque l’utilisatrice ne souhaite pas attendre ses prochaines règles pour commencer la prise de sa pilule.