Mon calendrier de grossesse

L’utilisation d’un calendrier de grossesse permet d’assurer le suivi de cette période. C’est un outil spécifique qui sert de réponse pour toutes les questions que se posent les mamans.

Il apporte tous les conseils, les informations, et les pense-bêtes. C’est un suivi de grossesse qui guide et rassure la mère depuis la 1ière jusqu’à la 39ième semaine de la grossesse, lui rappelle en même temps ses rendez-vous importants, et permet même de calculer la date de terme.

Utilité du calendrier de grossesse

Le calendrier de grossesse permet de suivre les semaines de grossesse de façon progressive, afin de mieux interpréter les changements dans le corps, et de comprendre aussi le processus de développement du bébé. C’est un outil interactif très pratique. Il permet de vivre de belles découvertes chaque semaine. La personne devra juste entrer la date du premier jour de ses dernières règles, ou le début de sa grossesse. Ce calendrier se présente comme une sorte de calculatrice, qui permet en même temps de connaître sa date de terme. 

Par ailleurs, on retrouve aussi dans le calendrier de grossesse les examens recommandés pour chaque mois. On peut également y noter les rendez-vous médicaux à faire. Ce calendrier permet de bien s’organiser.

Les consultations prénatales sur le calendrier de grossesse

Malgré le fait que ce ne soit pas une maladie en soi, la grossesse demeure pourtant une période très médicalisée. Entre les nombreuses échographies, les prises de sang, les consultations, les analyses, ou encore les démarches administratives… l’utilisation d’un calendrier de grossesse s’avère très avantageuse.

On y insère d’abord les dates des consultations prénatales, sachant que la grossesse peut compter jusqu'à 7 visites médicales obligatoires selon les pays. La première visite prénatale a lieu avant même la fin du 3ième mois de grossesse. Elle sert à confirmer la grossesse, à effectuer la déclaration auprès de la Sécurité sociale, à calculer la date de conception, mais aussi la date d’accouchement. Lorsqu’on entre dans le 4ième mois de la grossesse, il faudra effectuer une visite prénatale chaque mois. C’est donc durant le 4ième mois que la 2ième consultation se fait. La 3ème consultation est prévue pour le 5ième mois, la 4ème pour le 6 ième mois, etc.

Pour chacune de ces visites prénatales, plusieurs mesures sont prises  : la tension artérielle, la pesée, la mesure de la hauteur utérine, l’analyse d’urine par bandelette. 

Les dates d’échographie sur le calendrier de grossesse

Sur le calendrier de grossesse, les trois échographies sont également mentionnées. La première se fait autour de la 12 ième semaine d’aménorrhée. Celle-ci va préciser s' il y a un fœtus ou si éventuellement il s'agit d'une grossesse gémellaire, montre la bonne vitalité du ou des fœtus, renseigne sur l'insertion du placenta, permet de mesurer la longueur cranio caudale, reflétant très précisément l'âge exact du bébé et comprend enfin une mesure très précise de la clarté nucale. Celle-ci, associée avec les prélèvements sanguins (Ht 21, PAPP-A) permettra au laboratoire de vous proposer un risque compte tenu de votre âge, pour les trisomies 21,13 et 18.

La deuxième échographie permettra quant à elle de bien étudier la morphologie du fœtus, et de visualiser en même temps chacun de ses organes vitaux. Elle se fait autour de la 22ième semaine d’aménorrhée, et permet en même temps de découvrir le sexe du bébé.

La troisième échographie a lieu vers les 32ème semaines d’aménorrhée, et permet de poursuivre l’examen de la morphologie du fœtus. Il faudrait tout de même préciser que cette échographie n’est pas toujours la dernière. Il se pourrait bien qu’à la suite de cet examen, le spécialiste décide de donner à la femme d’autres rendez-vous pour d’autres échographies. Cela permettra surtout de connaître la position du futur bébé, ou même du placenta. Ces examens devront être mentionnés dans le calendrier de grossesse.

Les démarches administratives sur le calendrier de grossesse

L’un des objectifs de la première consultation prénatale est de pouvoir déclarer la grossesse auprès de l’Assurance maladie. Cette démarche doit impérativement se faire avant la fin du 3ème mois de grossesse en France. Après cela, il y a aussi l’inscription dans une maternité, recommandée de faire au cours du premier trimestre. 

Il y a aussi les séances de préparation à l’accouchement qui sont recommandées. Elles se font d’habitude à partir du 6 ième ou 7ème mois de grossesse. Différentes pratiques peuvent être proposées à la maman, à savoir le yoga, la méthode classique, l’haptonomie, le chant prénatal, la sophrologie, etc. Il faut penser à s’inscrire rapidement. 

Calculer sa date d’accouchement avec le calendrier de grossesse

Le calcul de la date d’accouchement (DPA) se fait de façon précise avec le calendrier de grossesse. Cette calculatrice se sert de la date de début des dernières règles, et effectue un calcul en semaines d’aménorrhée. Le calcul peut également se faire suivant la date supposée d’ovulation, laquelle correspond à la date de conception. 

Le début et fin de congé maternité avec le calendrier de grossesse

Juste avant l’accouchement, la femme peut prendre son congé maternité. Il est possible que le nombre de semaines du congé maternité (congé postnatal et congé prénatal) varie en fonction du type de grossesse de la personne, selon qu’il s’agit d’une grossesse simple, d’une grossesse multiple, de la première grossesse, la troisième, etc

Voici donc les informations à connaître dans le cadre de la durée de congé en France :


Références